Billetterie 01 41 90 17 02
Standard 01 41 90 17 00
Equipe
Accès et horaire
 
TÉLÉCHARGER
RECHERCHE
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Saison
 
Ruines
Cie D'autres cordes
vendredi 17 mars 20:30 / Normal
Vente en ligne prochainement disponible
tout public

17€/13€
Direction, conception, musique Franck Vigroux / Vidéo Kurt d'Haeseleer / Plasticienne lumière Félicie d'Estienne d'Orves / Performer Yuta Ishikawa, Azusa Takeuchi / Voix, chant Ben Miller / Animations visuelles Cyrille Henry / Collaboration dramaturgique Michel Simonot / Lumière Perrine Cado / Régie générale et son Carlos Duarte
  • Ruines
    Ruines © Kurt d Haeseleer
  • Ruines
    Ruines © Kurt d Haeseleer
  • Ruines
    Ruines © Kurt d Haeseleer
  • Ruines
    Ruines © Kurt d Haeseleer
Un spectacle immersif qui subjugue les sens. Adepte de l’hyper contemporain, des découvertes  musicales et des performances, ce spectacle est pour vous !

On se trouve là face à une sorte de « dream team » artistique avec notamment le musicien Franck Vigroux, la plasticienne Félicie  d’Estienne d’Orves, le vidéaste Kurt d’Haeseleer (compagnon de route de Guy Cassiers), les danseurs Yuta Ishikawa et Azusa Takeuchi, le  dramaturge Michel Simonot, les sons de Carlos Duarte et les lumières de Perrine Cado, et le chanteur de Détroit Ben Miller, membre  du mythique Destroy All Monsters, le groupe de Mike Kelley !

Ruines est un théâtre musical entre performance, installation éphémère et opéra-vidéo, un  tissage des écritures (musique, vidéo, corps et sculpture). Cette oeuvre totale, constituée d’objets plastiques en mouvement et de figures  humaines, est une exploration des ruines contemporaines où l’on retrouvera bien sûr les fantômes de la ville de Détroit…

Sous nos yeux se construit un audacieux maillage d’images tridimensionnelles où se percutent des algorithmes de très hautes fréquences,  les expériences hallucinatoires d’un artiste de Détroit, des mutations de corps dans une nature pervertie. Les images se font et se défont,  laissant apparaître des ruines contemporaines, fabriquées en un temps record, presque en temps réel. Un cycle est épuisé, il faut le  remplacer, toujours plus vite. Est-ce une façon de manipuler la mémoire ou d’annoncer de nouvelles ruines à venir ?



Production : Production déléguée Cie D’autres Cordes Coproducteurs : Césaré Centre national de création musicale - Reims, La Muse en  Circuit, Werktank - Louvain (Belgique), ARCADI
Soutien : DICRéAM ... voir plus

mentions légales