Billetterie 01 71 10 74 31
Standard 01 71 10 74 30
Equipe
Accès et horaire
 
TÉLÉCHARGER
RECHERCHE
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Saison
 
Buffles, une fable urbaine
Édouard Signolet
Création
Vente en ligne prochainement disponible
tout public
à partir de 14 ans
1h20
24€/18€/14€
Avec Amaury de Crayencour Nicolas Gaudart Véronique Lechat Clarice Plasteig Marion Verstraeten / D'après le texte de Pau Miró (publié aux Éditions Espaces 34) / Traduit du catalan par Clarice Plasteig Dit Cassou / Mise en scène Edouard Signolet / Collaboration artistique Leslie Menahem / Scénographie et costumes Laurianne Scimeni Del Francia / Compositrice Mélie Fraisse / Lumière Virginie Galas / Son Camille Frachet / Production Régis Ferron / Diffusion Alexandrine Peyrat / Spectacle dédié à la mémoire de Ludovic Lamaud
  • Buffles, une fable urbaine
    Buffles, une fable urbaine © Christophe Raynaud de Lage
  • Buffles, une fable urbaine
    Buffles, une fable urbaine © Christophe Raynaud de Lage
  • Buffles, une fable urbaine
    Buffles, une fable urbaine © Christophe Raynaud de Lage
  • Buffles, une fable urbaine
    Buffles, une fable urbaine © Christophe Raynaud de Lage
Une famille de buffles tient une blanchisserie dans un quartier difficile. Le père, la mère, les six enfants. Une nuit, un des fils, Max, disparaît. Reste le père, la mère, les cinq enfants et l’absence de Max. Incapable de surmonter cette absence, la mère disparaît. Puis le père, qui avait jusque-là tout supporté, s’en va également…

Lorsque Max a disparu, les parents ont dit qu’un lion l’avait emporté et qu’il ne reviendrait jamais. Il faut du temps pour essayer de se remettre de ça. Avec la disparition des parents, les frères et soeurs se disent que tout est de la faute des lions.


Entre conte, fable et hyper-réalisme, ces enfants racontent les difficultés de grandir et de s’en sortir. Réussir à se débrouiller, aussi bien dans la jungle de la ville que dans celle des liens familiaux. Livrés à eux mêmes, ils vont devoir apprendre à lutter, à gérer leurs émotions, leurs déséquilibres, leurs solitudes et leurs agressivités.

On ressent au fil du spectacle ces noeuds au ventre que provoquent les relations fraternelles dans bien des cas. Ces frustrations remontent à la surface tout comme remonte la tendresse intense. C’est cette façon d’exacerber la moindre des émotions qui permet certainement à Pau Miró de toucher la sensibilité de tous les spectateurs.



Un projet du Cabinet Vétérinaire
Production déléguée : Théâtre Romain Rolland – Scène conventionnée de Villejuif
Coproduction : Groupe des 20 Théâtres en Île-de-Francevoir plus
mentions légales