Billetterie 01 41 90 17 02
Standard 01 41 90 17 00
Equipe
Accès et horaire
 
TÉLÉCHARGER
RECHERCHE
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Saison
 
Margot
Cie Le menteur volontaire
Création
mardi 14 novembre 20:30 / Normal Voir les navettes

mercredi 15 novembre 20:30 / Normal
jeudi 16 novembre 19:30 / Normal
vendredi 17 novembre 20:30 / Normal Voir les navettes

samedi 18 novembre 20:30 / Normal
dimanche 19 novembre 16:00 / Normal
mardi 21 novembre 20:30 / Normal
mercredi 22 novembre 20:30 / Normal
Temps fort
dès 15 ans
2h30
24 / 18 / 14 €
Avec Fabien Albanese Florian Bardet Heidi Becker-Babel Maxence Bod Vincent Bouyé dominique delavigne Leslie Granger Antoine Herniotte François Jaulin Thierry Jolivet Julien Kosellek Clémence Labatut denis Lejeune Thomas Matalou Nicolas Mollard Philippe Sire Tatiana Spivakova / D'après Christopher Marlowe / Traduction inédite et textes additionnels Dorothée Zumstein / Mise en scène Laurent Brethome / Assistante mise en scène Clémence Labatut / Traduction Dorothée Zumstein / Création lumière David Debrinay / Création sonore Jean-Baptiste Cognet / Scénographie et costumes Rudy Sabounghi / Dramaturgie Catherine Ailloud-Nicolas / Conseiller circassien Thomas Sénecaille / Vidéaste Adrien Selbert
  • Margot @ Philippe Bertheau
    Margot @ Philippe Bertheau
  • Margot @ Philippe Bertheau
    Margot @ Philippe Bertheau
  • Margot @ Philippe Bertheau
    Margot @ Philippe Bertheau
Pas moins de 17 acteurs sur scène pour ce spectacle hors du commun ! Une pièce injouable pour certains, mais pour Laurent Brethome, metteur en scène bien connu des Clamartois, rien n’est impossible…

Le dernier artiste a s’être frotté à cette pièce de Marlowe est Patrice Chéreau. C’était en 1972. Cette oeuvre a tellement marqué son parcours qu’il en a fait un film, La Reine Margot, vingt ans plus tard, avec Isabelle Adjani.

 

La pièce met en scène un épisode de notre Histoire dont on parle finalement assez peu : le massacre de la Saint-Barthélémy ; ou comment, au nom de la religion, des hommes décidèrent d’en massacrer d’autres.

 

Le spectacle se déroule en deux parties, dont chacune débute par une fête : le mariage de Marguerite et d’Henri de Navarre et, cette nuit-là, l’assassinat de 3 000 protestants, puis le couronnement du prince d’Anjou et la lente déliquescence du pouvoir durant douze ans.

 

Entre démesure et épure, Laurent Brethome nous propose une lecture acérée de ce drame, à mi-chemin entre l’oeuvre de Marlowe et celle de Dumas. Ici, le sublime côtoie le grotesque et le rire vient chasser les larmes. L’émotion est palpable, la tension à son comble, et c’est comme un souffle d’énergie vitale qui vient envahir le plateau. La promesse d’une immense aventure théâtrale qui risque bien de faire parler d’elle.



Production : LMV – Le menteur volontaire.

Coproduction : Le Grand R – Scène nationale de La Roche-sur-Yon, Théâtre Jean Arp - Scène conventionnée de Clamart, Les Célestins Théâtre de Lyon, ... voir plus

mentions légales