Billetterie 01 41 90 17 02
Standard 01 41 90 17 00
Equipe
Accès et horaire
 
TÉLÉCHARGER
RECHERCHE
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Présentation

Le Théâtre Jean Arp de Clamart (636 places) est un théâtre de la ville de Clamart. En juillet 2010, la Drac le reconnaît Scène conventionnée pour les Arts de la marionnette, le Théâtre d’objet et autres formes mêlées.
Sa principale activité est la diffusion de spectacles vivants. Une part de son budget est consacrée à la coproduction (théâtre, marionnette). Il oriente par ailleurs son projet vers une action culturelle forte pour une action très active tant en milieu scolaire que vers le tout public.

Sa programmation pluridisciplinaire (théâtre, chanson, musique, marionnette, cirque, danse, pour petits et grands) lui permet de rencontrer tous les publics et d’accueillir tour à tour des spectacles phare et des découvertes, des séries comme des représentations uniques, des créations ou des accueils.

Le cinéma Jeanne Moreau (186 places) est classé Art et essai et labellisé Jeune public. Il propose 4 films par semaine. Sa programmation est composée de découvertes, de films familiaux, de grandes productions internationales et également de rétrospectives, d’avant-premières, d’actions culturelles, de débats et de rencontres avec des réalisateurs. Dans la mesure du possible, les films étrangers sont présentés en version originale sous-titrée.
Il se situe dans le même bâtiment que le théâtre.

Farid Bentaïeb dirige les deux entités.

Le projet artistique

Entrez, vous êtes chez vous !

Faire du Théâtre Jean Arp un lieu de vie, votre seconde maison.
Se situer à la croisée des artistes et des publics.
Danse, Théâtre, Cirque, Marionnette, Musique, notre programmation pluridisciplinaire se veut exigeante et accessible au plus grand nombre. Elle a pour vocation de mettre les uns et les autres en contact, en lien. Elle a pour objectif la transmission d’un patrimoine (revisité ou non) et la visibilité d’une création contemporaine, miroir de notre société, en se gardant toujours de l’exclusion ou de l’entre soi, tout en se méfiant également de la facilité ou d’une satisfaction apparente immédiate.

Un des axes de notre programmation tourne autour des arts de la marionnette et du théâtre d’objets, en direction particulièrement d’un public adolescent et adulte. Cet art protéiforme, en profonde mutation, est aujourd’hui à l’origine de créations singulières et inventives.
L’art de la Marionnette nous permet également  de développer une autre relation au public.
Certains spectacles par leur courte durée suscitent un rapport différent aux spectateurs, plus évident, moins lié au code de la salle de spectacle. De plus ces petites formes ont la particularité de pouvoir être jouées ailleurs que dans des salles de spectacles et se prêtent donc parfaitement à un travail de décentralisation.

Enfin, un théâtre sans la présence des artistes est une boîte à spectacles. Face à la situation actuelle du spectacle vivant (crise de l’intermittence, problème de la diffusion des œuvres, accompagnement des compagnies...) il est de plus en plus important que les théâtres réaffirment un engagement fort en faveur de la création artistique et de sa diffusion.

C’est pourquoi le Théâtre Jean Arp accueille sur des périodes de résidence de trois ans un artiste associé. C’est aussi pour cette raison que nous nous sommes engagés dans la programmation de créations théâtrales sur des séries de représentations de 2 semaines.
Que cette nouvelle saison 2015/2016 soit riche en découvertes, rencontres et émotions. Nous vous attendons.

L'historique du lieu

Dès la saison 1999/2000, le Théâtre Jean Arp décide d’orienter sa programmation vers la création contemporaine. Une programmation pluridisciplinaire qui fait la part belle au théâtre et qui suscite une action culturelle forte en direction des collégiens et des lycéens mais aussi vers des publics qui spontanément ne fréquentent pas les établissements culturels. L’année 1999 correspond également à la co-fondation du Festival MARTO avec les théâtres de Fontenay aux Roses et de Malakoff.

De 2004 à 2006, le Théâtre est fermé pour d’importants travaux de réhabilitation. La salle en amphithéâtre voit le jour. Une nouvelle salle de cinéma est créée permettant ainsi de libérer le plateau. Pendant ces deux années la programmation continue hors les murs.

Dès 2006, le Théâtre Jean Arp met en place une politique de représentations en série (deux semaines) et accueille une compagnie théâtrale en résidence sur trois ans. A cette occasion, le Théâtre Jean Arp signe une convention de Permanence Artistique avec la Région Île-de-France.

2008/2009, les représentations théâtrales en série se développent et font l’objet de la signature d’une convention d’objectif avec le Conseil Général des Hauts de Seine.

2009/2010, première édition de la Nuit de la Marionnette. Tout en maintenant une programmation pluridisciplinaire le Théâtre Jean Arp développe l’accueil de spectacles de marionnettes ou de théâtre d’objet, principalement en direction d’un public adulte.

2010/2011, le Théâtre Jean Arp devient Scène conventionnée pour la marionnette, le théâtre d’objets et aux autres formes mêlées et à cette occasion signe une convention avec la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France.
Pour la première fois, le Théâtre Jean Arp co-produit deux spectacles de marionnettes et accueille cette discipline en série.

2011/2012, Le Théâtre Jean Arp, scène conventionnée, poursuit sa politique de représentation en série, l’accueil et la co-production de spectacles marionnettiques et pour la première fois en France propose la rétrospective des spectacles de la compagnie OPUS.

mentions légales